Bagues Art Déco

Bague de fiançailles Art Déco

La période Art Déco marque l’âge d’or de la haute joaillerie. A partir du début du 20e siècle et la période Art Nouveau, on assiste à une explosion de créativité de la part des joailliers qui deviennent de véritables artistes. L’Art Déco (1920-1930) représente le point culminant de ce mouvement, avec des réalisations d’une beauté exceptionnelle dans la finesse du travail de joaillerie ou la qualité des gemmes utilisées, diamants, saphirs, rubis, émeraudes… Dans de nombreuses créations haut de gamme, le platine se substitue à l’or, rendant les bijoux encore plus exclusifs. Porter une bague Art Déco c’est l’assurance de porter un bijou d’exception, auréolé d’une histoire prestigieuse.

Aux sources du style Art Déco

Célébré dans le monde entier, le style Art Déco s’étend du début des années 20 au milieu des années 30. Il prend ses sources certainement un peu avant la première guerre mondiale (1914-1918) lorsque les artistes peintres introduisent des éléments géométriques d’une manière systématique dans leurs œuvres, en réaction au naturalisme. Un monde ordonné, avec des répétitions de motifs géométriques (triangle, carré…), une attention portée à la symétrie. On en trouve aussi les prémices chez le fameux peintre Gustav Klimt (1862-1918) qui utilise les motifs décoratifs des arts appliqués dans ses toiles somptueuses avec leur couleurs métalliques (or et argent). L’accumulation frontale d’éléments géométriques sur ses toiles trouvera sans doute des résonances dans le mouvement Art Déco.

Paris, ville de l’Art Déco

L’histoire dit que le terme Art Déco est une forme abrégée du nom d’un événement international qui s’est tenu à Paris en 1925 : Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes. Avec ses nombreux artisans d’art, joailliers, architectes, la ville lumière est devenue naturellement la capitale mondiale de ce style. Nombreux sont les immeubles ou même maisons individuelles qui illustrent le style Art Déco, notamment dans les éléments de décor (ferronnerie…).

Les bijoux Art Déco

En ce qui concerne les bijoux, on observe des constantes du style. Tout d’abord, l’utilisation de platine ou d’or blanc. Ce dernier est apparu un peu avant 1920 comme une alternative économique au platine dont le cours augmentait sensiblement. L’or jaune est à cette époque beaucoup moins prisé des amateurs de joaillerie. Le travail en filigrane est une autre caractéristique du style Art Déco en joaillerie. Grâce à l’utilisation de machines de moulage sous pression développées après la première guerre mondiale, les joailliers réalisent un travail d’une finesse exceptionnelle. Des réalisations qui ne sont pas sans faire penser au travail des dentellières ! Aujourd’hui, les méthodes de travail ont totalement changé et il est impossible de retrouver cette finesse de réalisation. D’autre part, l’alliage d’or blanc utilisé dans les années 20 était sensiblement différent de celui utilisé aujourd’hui. L’or blanc Art Déco (en or 10k ou 18k) a un rendu plus gris que l’or blanc actuel (14k). Pour ce qui est des pierres précieuses, les diamants Art Déco sont de tailles anciennes (Old European Cut) et non pas de type brillant moderne, ce qui leur donne un charme unique. L’utilisation de pierres calibrées (saphirs, rubis) pour habiller un diamant central est aussi fréquent. Les formes géométriques dominent, tout comme la recherche de la symétrie. Il n’y a rien de raide car les arrondis sont présents mais il s’agit d’un monde ordonné et pensé qui pourrait faire penser aux vers de Charles Baudelaire (1821-1867) dans son poème L’invitation au voyage :
« Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté »

Afficher les 21 produits